Ecriture et illustration

Au cours du XIXème siècle, la littérature commence à se démocratiser et à être diffusée dans toutes les classes sociales. Autrefois réservée à une élite lettrée, elle divertit et instruit désormais toute la population. Le roman se développe en même temps, et s’enrichit au fur et à mesure de nombreuses illustrations. Ces développements auront été rendus possible par les diverses révolutions dans les méthodes et les moyens des maisons d’édition.

Tous les romans ne sont pas des œuvres illustrées au cours du XIXème siècle, beaucoup sont en général des « livres pour enfants » ou considérés comme tels. Des ouvrages diffusés entre autre par le Magasin d’Education et de Récréation de Hetzel. C’est notamment le cas pour un auteur tel que Jules Verne qui collabore avec les plus grands illustrateurs du temps pour créer une composition cohérente et intégrée au texte. Les images s’intercalent avec les textes, mettant en lumière tel détail ou telle action de l’histoire.

Chez d’autres auteurs comme Albert Robida, ce lien texte / image est encore plus ténu. L’auteur est l’illustrateur. Cela permet de créer des illustrations très détaillées, puisque leur auteur peut les décrire très précisément dans ses textes avant de les dessiner, ou inversement. L’image devient alors un véritable complément au texte, elle permet aux plus jeune ou au moins imaginatifs de se faire une idée claire du décor imaginé par un auteur, de saisir précisément un objet ou un lieu qui peut paraître obscur ou complexe dans les descriptions textuelles.

Dans certains cas, l’illustration devient même le contrepoint total du texte, avec le développement croissant des caricatures et le début de la bande dessinée. Elle occupe une large place et son graphisme se développe tout au long du siècle, même si elle reste majoritairement liée à la littérature pour la jeunesse.

La France en l’an 2000

A l’occasion de l’exposition universelle de 1900 à Paris, une série de cartes postales représentant la France en l’an 2000 a été éditée.

Les machines volantes de toute sorte y occupent une large place, et sont destinées à de nombreux usages : omnibus, pompiers, facteur, …

Aérobus parisien

Les loges des concierges sont déplacées sur les toits qui sont devenus les nouvelles portes d’entrée des immeubles et servent de débarcadère et d’embarcadère aux machines volantes.

Concierge

L’électricité elle aussi est fortement représentée et appliquée à tous les usages : coiffeur, agriculteur, … et même comme outil pour l’architecte, ce qui lui permet de gérer et de construire ses projets tout seul !

Construction électrique

Malgré les nombreuses illustrations fantasques, certaines sont assez réalistes et correspondent à des inventions existant de nos jours.

Signalée par Rue89, cette collection comprend plus de 80 cartes. Elle fait partie du domaine public et est disponible sur The Public Domain Review :

http://publicdomainreview.org/2012/06/30/france-in-the-year-2000-1899-1910/

et sur Wikipédia (collection beaucoup plus complète) :

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:France_in_XXI_Century_%28fiction%29