Pourquoi le doctorat ?

Pourquoi avoir choisi de travailler sur le thème de la ville ?

Je dois avouer que ma formation initiale a très certainement joué un très grand rôle dans ce choix. Avant de commencer cette thèse en histoire, j’ai suivi une formation d’architecte au sein de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Saint Etienne. La ville est le terrain de jeu principal des architectes, qui apprennent à la lire, à la décrypter, à la représenter, … Voilà pour ce qui est de la ville, mais pourquoi utiliser les romans comme corpus d’étude ?

Les romans m’ont accompagnée tout au long de mon enfance puis de ma scolarité et ont déjà joué un rôle pendant mes études, au moment de la réalisation de mon mémoire de master 2 intitulé les villes dans les romans de Jules Verne.

Cette première approche m’a permis d’appréhender les romans du XIXème siècle du point de vue de la description et de la composition urbaine.

Or, tout au long du XIXème siècle, le nombre de titres publiés, le nombre de lecteurs et même le nombre de rééditions, n’a cessé d’augmenter, plus particulièrement dans le cas des romans.

Tout au long du XIXème siècle, e roman évolue dans les sujets qu’il aborde, en se rapprochant de l’actualité, de la vie réelle par le biais du réalisme, mais également grâce aux liens qu’il tisse avec l’histoire, la vie quotidienne, les événements sociaux, politiques, …

 

La vie, la ville, l’architecture, les sciences, l’industrie, … Le XIXème siècle a engendré de nombreux changements qui ont tous été accompagnés par les évolutions de la littérature et plus particulièrement du roman.


Une réflexion au sujet de « Pourquoi le doctorat ? »

  1. Ping : Tenir un carnet de recherche en doctorat : retours d’expérience | ENthèSe – Ressources pour la thèse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *