Ce qui s’appelle « tomber sur une pépite »

On ne sait jamais sur quoi on peut tomber lorsque l’on effectue des recherches. Ainsi, en cherchant une carte de Londres après le Grand Incendie de 1666 pour une préparation de cours, j’ai découvert totalement par hasard un site presque indescriptible. Je n’y ai (évidemment) pas trouvé cette fameuse carte que je recherchais mais un ensemble d’une soixantaine de plans et représentations de Paris au fil des siècles. Une véritable mine d’or pour ma thèse !

En me promenant sur ce fameux site, La Boîte Verte, je n’ai malheureusement pas découvert le nom de l’auteur, mais une description plutôt intéressante : site de découverte sur la photographie, le design, la technologie, la science. Considéré comme une sorte de « fourre-tout de l’esprit », ce site permet d’amusantes découvertes, par exemple les photographies de femmes avant et après le maquillage en 1928 ou encore les carnets de note d’Isaac Newton.

En près de 200 pages et 3000 articles environ, ce site nous permet de nous instruire tout en nous distrayant et fournit parfois des informations très intéressantes et inattendues.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *